Header widget area left
Header widget area right
Viewing posts categorised under: Les synergies et la réalisation des objectifs du dirigeant

Arrêtons de râler

admin
0 comments
L'organisation et les systèmes, Le management et l'équipe, Les synergies et la réalisation des objectifs du dirigeant

Bonjour,

Très heureux de vous retrouver, je vous imagine tous « frais et dispos », reposés, plein d’entrain et d’énergie et je me dis que c’est le moment de vous encourager à prendre de bonnes résolutions pour cette rentrée. 

Comme vous le savez en bons français qui se respectent, nous avons (plus ou moins) tous cette manie de râler. Les français seraient même le peuple le plus râleur au monde, tout prétexte étant bon pour se plaindre : la météo, la pollution, les réformes, les problèmes informatiques, l’administration, les transports, etc... tout est bon pour se plaindre. 

C’est un sport national qui vient pourrir l’ambiance collective, voire même plomber le moral des plus motivés d’entre nous et s’avérer un très grand frein au changement au sein des organisations et notamment des entreprises.

Le « râlage » devient vite contagieux et s’avère un fléau au sein de l’entreprise s’il conduit les équipes à se « victimiser » « et tomber dans le pessimisme et la critique systématique ». Il y a de très nombreuses raisons au « râlage » dont certaines sans doute fondées ou même positives notamment lorsqu’elles conduisent à se sentir mieux ou innover mais ce n’est pas ici l’objet de mon propos.

Sans entrer en effet dans ces explications sur les raisons du phénomène et ses éventuelles implications positives je pense dans tous les cas qu’il peut être utile de tenter de perdre ce réflexe qui reste plutôt globalement anxiogène et perçu négativement, notamment par vos collaborateurs. 

Dans toute la mesure du possible le dirigeant se doit donc selon moi, de montrer l’exemple en s’efforçant de demeurer une personne positive, d’humeur égale et peu encline à la critique systématique et non constructive. 

Dans le cadre des résolutions de rentrée, je vous propose donc une cure sur 21 jours (qui est le délai moyen de changement ou d’adoption d’une habitude) qui pourrait vous permettre de ne plus (ou moins) râler si c’est votre cas. Ce ne sera pas simple car il vous faudra beaucoup d’énergie pour penser positivement alors que râler est un réflexe.

Marcelle Auclair a écrit : « Soyez à partir de maintenant votre ami numéro un. Lorsque vous vous apprêtez à médire, lorsqu’un sentiment de colère vous traverse, songez : « aimerais-je que les effets de cette pensée me reviennent et se manifestent dans ma vie ? ».

Jugulez-la instantanément et remplacez-la par son opposé lumineux.

Plus facile à dire qu’à faire mais c’est possible. Appelez-moi et nous établirons votre programme pour ensemble arrêter de râler.

Très bon début d’automne,

Georges Druon

Read more

Nous vivons une époque vraiment formidable : tout change et vous ?

admin
0 comments
L'organisation et les systèmes, La destination et le projet d'entreprise, Le management et l'équipe, Les synergies et la réalisation des objectifs du dirigeant

Comme dit l’adage que chacun connaît « Il n’y plus de saison » et ce n’est pas nouveau puisque nous connaissons enfin une première journée de chaleur et de soleil le 22 juin, après avoir subi une crue exceptionnelle fin mai. De  surcroit, le climat social et politique reste morose, l’économie du pays tarde à redémarrer, le moral des français, notamment des chefs d’entreprise, reste en berne et les jeunes continuent à aspirer à un ailleurs meilleur et plus enthousiasmant. Et pourtant que de belles perspectives à venir si l’on sait les saisir. Le monde change et nous devons à la fois en prendre conscience et changer à notre tour nos habitudes, nos croyances et faire évoluer nos façons d’être et d’agir. Au sein de nos entreprises de nombreux défis et changements d’importance se télescopent pour créer des facteurs de risques mais aussi des opportunités colossales :

  • Le développement des nouvelles technologies et de l’internet qui rendent l’accès à la connaissance ouvert à tous et la communication entre les individus de plus en plus facile, transparente, naturelle et sans limite géographique ou professionnelle.
  • Le développement ,qui s’en suit, des échanges , du partage et la création de communautés dans toutes les sphères(personnelles, sociales, politiques, professionnelles) qui facilitent la créativité et la participation du plus grand nombre à des projets motivants et innovants.
  • La précarité de l’emploi générant naturellement davantage de flexibilité, de souplesse, d’adaptabilité et moins d’attachement à l’entreprise en tant qu’institution mais offrant là aussi de nouvelles possibilités et responsabilités aux entrepreneurs et à leurs collaborateurs.
  • Le vieillissement de la population qui doit conduire à des dynamiques métier intergénérationnelles.
  • Un équilibre mondial différent pouvait induire une compétition et des changements structurels, organisationnels et commerciaux différents mais tout aussi prometteurs.
  • Le progrès des neurosciences qui tous les jours nous aide à mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et met en exergue l’importance de l’intelligence émotionnelle dans le management des individus et des équipes.
  • La prise en compte du développement durable et de l’environnement qui incite les individus et les entreprises à fonctionner différemment et à développer de nouvelles solutions techniques et organisationnelles très positives.
  • L’accélération de l’urgence et de la compétition qui nous pousse à mieux choisir nos priorités et à nous adapter pour ne pas risquer « d’arriver » trop tard.
  • L’arrivée des générations « Y » et « Z », à la recherche de sens, de responsabilité, de créativité, d’engagement et de plaisir dans leur travail et dans leur vie personnelle, qui remettent en cause à la fois leur attachement à la propriété (« ubérisation » de la société pour s’intéresser davantage à l’usage) et à une forme d’organisation hiérarchique encore trop souvent pyramidale au sein des entreprises.
Le leader/manager que vous êtes a donc sans doute besoin de considérer avec sang-froid mais aussi réalisme tous ces changements pour comprendre en quoi ils peuvent ou doivent non seulement  impacter votre vision de l’entreprise, son modèle économique, vos priorités mais aussi votre mode de leadership et de gouvernance. Je suis certain que c’est une nouvelle ère qui s’ouvre à nous, pleine de promesses, de succès et d’épanouissement personnel et professionnel. Je vous attends pour en parler et réfléchir avec vous sur la façon la plus judicieuse, pratique et opérationnelle de prendre « le train » en marche. Très bon été et à bientôt. Georges Druon

Read more